Comment ils sauvent la vie d'un nouveau-né en détresse

Camion de pompier


Trois CRS sauvent la vie d'un petit qui ne respirait plus.


Des CRS rentraient tout simplement de la surveillance de l'aéroport (Dans le cadre du renforcement, a cause des attentats de Bruxelles Belgique.) Ils rentraient de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Trois policiers se trouvaient dans la circulation, lorsqu'un conducteur donne l'alerte avec le klaxon.

Les trois policiers se trouvaient dans le 20ème arrondissement, lorsqu'ils se demandent ce qu'il se passait. Ils vont voir et regardent dans la voiture, le père est affolé et la maman à l'arrière avec le petit. Le père explique que l'enfant, ne respirait plus. Le nouveau-né était en détresse respiratoire.

Selon les dernières informations recueillies, il souffrait d'une forme sévère de défaillance pulmonaire. La formation de secouriste peut sauver des vies, je pense qu'il faudrait la rendre obligatoire. L'un des policiers fait une insufflation, puis le nouveau-né a repris des couleurs. Un geste ! Qui sauve la vie du petit.

Les CRS sauvent donc la vie d'un enfant, grâce à la formation de secouriste. Le sauvetage s'est fait devant les locaux de la DGSE, les policiers mettent l'enfant au chaud le temps que les secours arrivent. Il était alors possible de lui prodiguer les premiers soins, le bébé est transporté et placé en observation.

Un CRS avait pris des nouvelles, l'enfant est placé en observation pour 5 jours. C'est la maman, qui donne des nouvelles. Nous pouvons maintenant espérer que le bébé, se sorte de cette situation. Bravo aux trois CRS, pour avoir sauvé la vie du bébé. J'avoue que ça me fait énormément plaisir, ça fait du bien.

Haut de page